8 SEMAINES POUR CHANGER DE VIE PROFESSIONNELLE GRÂCE À UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ ET FINANCÉ

QUELS SONT LES OBJECTIFS DU BILAN ?

Aujourd’hui, une carrière professionnelle n’est plus linéaire. Elle peut être jonchée de cassures involontaires mais aussi d’envies de changement. Le bonheur au travail n’est pas un mythe. Tout le monde y a droit. Le bilan de compétences a pour objectif de faire un arrêt sur image à un moment donné de sa carrière professionnelle, le but étant de mieux vivre son métier actuel ou de changer de métier pour être plus en adéquation avec ses aspirations. Le bilan de compétences peut aboutir sur un changement de métier, de poste, d'entreprise ou tout simplement un réaménagement du poste actuel.

Le bilan de compétence est l’outil idéal pour :


  • Établir l’état des lieux du parcours professionnel et personnel
  • Identifier les talents, le mode de fonctionnement, les besoins, les aspirations
  • Analyser les compétences personnelles et professionnelles
  • Évaluer les compétences transférables
  • Engager une réflexion sur les motivations et les priorités
  • Identifier les opportunités d'évolution professionnelle
  • Valoriser les compétences et acquis professionnels
  • Vérifier et valider la faisabilité du projet
  • Élaborer un projet professionnel concret, réalisable et motivant avec une feuille de route


A QUI S'ADRESSE LE BILAN ?

  • A tout le monde ! Que vous soyez salarié du privé ou du public, demandeur d’emploi ou chef d’entreprise, vous pouvez avoir besoin de redéfinir votre projet professionnel.


  • Si vous êtes en situation de handicap et que vous avez besoin d’aménager votre parcours pour de multiples raisons, Cap Destin a mis en place des partenariats avec des organismes qui peuvent accompagner des personnes en situation de handicap. Informez-nous dès notre première rencontre, de vos contraintes et du contexte dans lequel vous envisagez votre accompagnement. Cela nous permettra de vous proposer des solutions que ce soit en termes de rythme quotidien ou hebdomadaire, d’aménagement du matériel pédagogique ou d’un besoin de suivi spécifique.

2 MOIS POUR CLARIFIER VOTRE PROJET PROFESSIONNEL

Ma méthode est basée sur 3 piliers et 7 étapes

L'ACCOMPAGNEMENT SE DÉROULE EN 3 PHASES

Avant toute inscription, un premier entretien téléphonique ou présentiel est obligatoire. Il permet de recueillir votre demande, de déterminer si le bilan de compétences est la réponse adaptée à votre problématique et de vous présenter les modalités qui se déroulent comme suit :

Une phase préliminaire


Cette phase permet d'établir le cadre de l’accompagnement et surtout d'analyser votre demande.

  • Je recueille vos attentes, vos besoins, vos objectifs. Nous échangeons sur votre situation actuelle ainsi que votre parcours personnel et professionnel.
  • Nous définissons ensemble les modalités du déroulement du bilan


Une phase d'investigation


  • Bilan personnel et professionnel

Nous mettons en évidence votre personnalité, valeurs, motivations, compétences grâce à des outils, des tests de personnalité et des questionnaires d’auto-évaluation


  • Identification du champ des possibles

Nous explorons les voies possibles à partir de qui vous êtes et de vos aspirations.


  • Exploration du projet professionnel

Après une enquête terrain, nous déterminons votre projet professionnel ainsi que sa feuille de route.


Une phase de conclusion


Nous validons ensemble votre projet ainsi que sa feuille de route. Je vous remets une synthèse de tous les échanges et résultats des tests. Ce rapport est organisé de la manière suivante :


  • Les circonstances du bilan de compétences avec un récapitulatif du parcours et des attentes du bénéficiaire.
  • Le parcours du bilan de compétences et les démarches mises en œuvre.
  • Les compétences et aptitudes professionnelles et personnelles au regard des perspectives d’évolution envisagées, avec mise en évidence des facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation du projet.
  • Le projet envisagé : éléments constitutifs du projet professionnel avec éventuellement un projet de formation, dont la possibilité de formation à la création entreprise, et expression des pistes alternatives étudiées.
  • Le plan d’actions avec les principales étapes prévues pour la réalisation de ce projet à court ou à long terme.


Après le bilan de compétences, des entretiens de suivi personnalisés interviennent à 6 mois et jusqu’à un an après le début de l’accompagnement si vous poursuivez les explorations, afin de mesurer l’impact réel du parcours.

CE QUE COMPREND MON ACCOMPAGNEMENT

Plus de 2 mois d'accompagnement avec un suivi jusqu'à 1 an, le temps nécessaire pour intégrer les informations transmises et poser les actions nécessaires à l’émergence du nouveau projet professionnel.


Au total 16 heures d'entretiens individuels comprenant :

  • 1 entretien préalable avant l'inscription
  • 1 entretien pour la phase préliminaire
  • 6 entretiens individuels pour la phase d'investigation
  • 1 entretien de clôture pour la restitution de la synthèse
  • 1 entretien de suivi 6 mois après la fin du bilan (et une possibilité d'appels de suivi en fonction des besoins)
  • L'accès aux tests de personnalité
  • L'accès au supports numériques : workbooks, plateforme

QUELLES SONT LES MODALITÉS ?

L’ensemble du parcours est cadré et suit la

réglementation en vigueur :

  • Toute demande de prestation est suivi d’un devis précisant le montant de la prestation ainsi que le déroulé (dans le cadre d'un financement privé, sinon le devis se fait via la plateforme CPF). Le devis est transmis sous format électronique
  • Après acceptation du devis et signature du contrat ou convention de formation, la prestation peut démarrer dans un délai maximum de 30 jours
  • Toute demande de prestation est suivi d’un devis précisant le montant de la prestation ainsi que le déroulé (dans le cadre d'un financement pr. Le devis est transmis sous format électronique
  • Un rapport est remis en fin de bilan. Il s'agit d'une synthèse de l’ensemble des échanges, résultats des tests et plan d’action du projet professionnel.
  • En cours et en fin de bilan, des questionnaires d’évaluation permettent à la fois d'évaluer la satisfaction et l'atteinte des objectifs
  • Un certificat de réalisation est remis au bénéficiaire
  • Un rendez-vous de suivi est programmé à 6 mois


L'ENGAGEMENT DEONTOLOGIQUE

Une charte déontologique permet d'encadrer les échanges et la bonne conduite du bilan de compétences

Cliquez ici pour lire la charte

LES MOYENS PÉDAGOGIQUES, TECHNIQUES ET D'ENCADREMENT MIS À VOTRE DISPOSTION

Chaque bénéficiaire est suivi par une conseillère unique tout au long du bilan. Les entretiens ne sont que des entretiens individuels.Les séances se déroulent en présentiel au château d'Oléron. Elles peuvent aussi se dérouler à distance avec des outils comme ZOOM. Il est possible d’envisager un mix des 2 solutions.


  • La mise à disposition de ressources documentaires : le bénéficiaire du bilan de compétences pourra accéder à des sources d’information variées : Des supports « ressources » (Workbooks, listes de sites et de tests) pour les travaux personnels en inter-séances, fiches métiers, informations sur les organismes de formation et leurs programmes, informations sur la création d’entreprise, informations sur le marché de l’emploi et les techniques de recherches d’emplois.
  • Un réseau de partenaires à la disposition du bénéficiaire : CAP DESTIN met à la disposition du bénéficiaire son réseau d’interlocuteurs exerçant le ou les métiers qui correspondent à ses aspirations, afin de les interviewer et pouvoir se faire une idée la plus objective possible de l’adéquation, ou non, entre ses acquis, motivations, potentiels, et le métier ciblé. L’objectif est qu’il parvienne à une vision concrète du métier ou du poste, racontée par un professionnel qui l’exerce.

L'INVESTISSEMENT

Le prix du bilan est de 2060 euros (nets de taxes). Il est finançable par le CPF

LES MODES DE FINANCEMENT

Les 5 façons de financer un bilan de

compétences

  • LE CPF :

Chaque année un salarié à temps plein cumule 24 heures de formation. Ces heures peuvent être mobilisées à tout moment pour financer un bilan de compétences. Le salarié gère son compte CPF depuis la plateforme https://www.moncompteformation.gouv.fr/ .Il peut ainsi utiliser ses heures en dehors du temps de travail pour faire un bilan. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’en informer son employeur. Il est possible de réaliser un bilan sur son temps de travail en faisant une demande de congé de bilan de compétences (conditions : justifier de 24 mois d’expérience consécutives ou non et de 4 mois de travail au cours des 12 derniers mois si vous êtes en CDD, justifier de 5 années d’expérience professionnelle et d’un an au sein de l’entreprise dans laquelle la demande est formulée si vous êtes en CDI). Le CPF est aussi mobilisable par les agents de la fonction publique et les chef(fe)s d’entreprise. Depuis le 19 novembre 2019, la demande de financement se fait

directement via l’application.


  • LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES

Le bilan de compétences peut être financé via le « Plan de Développement des Compétences » de votre employeur (entreprise, association, collectivités). Dans ce cas, le bilan est souvent à l’initiative de l’employeur. Les conclusions du bilan ne sont pas communiquées à l’employeur.


  • PÔLE EMPLOI

Le bilan de compétences peut être financé via l'Aide Individuelle à la Formation (AIF) par le biais de Pôle emploi.


  • LE FINANCEMENT PERSONNEL

C'est la solution la plus simple et la plus rapide pour financer son bilan de compétences, sans inconvénients et longueurs administratifs.


  • AUTRES SOLUTIONS DE FINANCEMENT

Le bilan de compétences peut également être financé via d’autres dispositifs, notamment via l’AGEFIPH pour les personnes en situation de handicap ou via le service social de la CARSAT (Caisse de retraite et de prévoyance). Certains dispositifs spécifiques régionaux ou départementaux permettent également de financer cette prestation.


CADRE LÉGAL

Les bilans de compétences sont réalisés en conformité avec les textes du code du travail, notamment les articles L6313-4, R.6313-4 à R.6313-8, Décret n°2018-1330 du 28/12/2018, ceux concernant l’information des stagiaires (L. 6355-22, L. 6353-8 et L6353-3) et le règlement intérieur d’un Organisme de Formation (L. 6352-3, L. 6352-4, R. 6352-1, R. 6352-2, L. 6355-8, L. 6355-9).

Article L.6313-4 du Code du travail

Les bilans de compétences mentionnés au 2° de l’article L.6313-1 ont pour objet de permettre à des travailleurs d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.

Ce bilan ne peut être réalisé qu’avec le consentement du travailleur. Le refus d’un salarié d’y consentir ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement.

Les informations demandées au bénéficiaire du bilan doivent présenter un lien direct et nécessaire avec son objet. Le bénéficiaire est tenu d’y répondre de bonne foi. Il est destinataire des résultats détaillés et d’un document de synthèse. Ce document de synthèse peut être communiqué, à sa demande, à l’opérateur du conseil en évolution professionnelle mentionné à l’article L.6111-6. Les résultats détaillés et le document de synthèse ne peuvent être communiqués à toute autre personne ou institution qu’avec l’accord du bénéficiaire.

Les personnes chargées de réaliser et de détenir les bilans sont soumises aux dispositions des articles 226-13 et 226-14 du code pénal en ce qui concerne les informations qu’elles détiennent à ce titre.

La durée du bilan de compétences ne peut excéder vingt-quatre heures par bilan.


Article R.6313-4 du Code du travail

Le bilan de compétences mentionné au 2° de l’article L.6313-1 comprend, sous la conduite du prestataire effectuant ce bilan, les trois phases suivantes :

1° Une phase préliminaire qui a pour objet :

a) D’analyser la demande et le besoin du bénéficiaire ;

b) De déterminer le format le plus adapté à la situation et au besoin ;

c) De définir conjointement les modalités de déroulement du bilan ;

2° Une phase d’investigation permettant au bénéficiaire soit de construire son projet professionnel et d’en vérifier la pertinence, soit d’élaborer une ou plusieurs alternatives ;

3° Une phase de conclusions qui, par la voie d’entretiens personnalisés, permet au bénéficiaire :

a) De s’approprier les résultats détaillés de la phase d’investigation ;

b) De recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du ou des projets professionnels ;

c) De prévoir les principales modalités et étapes du ou des projets professionnels, dont la possibilité de bénéficier d’un entretien de suivi avec le prestataire de bilan de compétences.


Article R.6313-5 du Code du Travail

Les employeurs ne peuvent réaliser eux-mêmes des bilans de compétences pour leurs salariés.


Article R.6313-6 du Code du Travail

L’organisme prestataire de bilans de compétences qui exerce par ailleurs d’autres activités dispose en son sein d’une organisation identifiée, spécifiquement destinée à la réalisation de bilans de compétences.


Article R.6313-7 du Code du Travail

L’organisme prestataire de bilans de compétences procède à la destruction des documents élaborés pour la réalisation du bilan de compétences, dès le terme de l’action.

Toutefois, les dispositions du premier alinéa ne s’appliquent pas pendant un an :

– au document de synthèse dans le cas mentionné au troisième alinéa de l’article L.6313-4 ;

– aux documents faisant l’objet d’un accord écrit du bénéficiaire fondé sur la nécessité d’un suivi de sa situation.


Article R6313-8 du code du travail

Lorsque le bilan de compétences est réalisé au titre du plan de développement des compétences mentionné au 1° de l'article L. 6312-1 ou dans le cadre d'un congé de reclassement dans les conditions prévues à l'article L. 1233-71, il fait l'objet d'une convention écrite conclue entre l'employeur, le salarié et l'organisme prestataire du bilan de compétences.

La convention comporte les mentions suivantes :

1° L'intitulé, l'objectif et le contenu de l'action, les moyens prévus, la durée et la période de réalisation, les modalités de déroulement et de suivi du bilan ainsi que les modalités de remise des résultats détaillés et du document de synthèse ;

2° Le prix et les modalités de règlement.

Le salarié dispose d'un délai de dix jours à compter de la transmission par son employeur du projet de convention pour faire connaître son acceptation en apposant sa signature.

L'absence de réponse du salarié au terme de ce délai vaut refus de conclure la convention.

QUI SUIS-JE ?

Je suis Isabelle Brignone, consultante en bilan de compétences

J'ai passé plus de 20 ans dans l'industrie du dispositif médical. J'ai occupé de nombreux postes à responsabilité dans le commercial, le marketing, la communication.


J'ai parfois apprécié ce que je faisais, mais la plupart de temps, je rêvais d'autre chose et je me suis toujours sentie en décalage.


La quête de trouver sa place grâce à un travail épanouissant, je la connais par coeur !


Donc lorsque je suis devenue consultante, il m'est apparu évident que je souhaitais me spécialiser dans la reconversion professionnelle.

Je me suis donc formée pour avoir de nombreux outils performants à ma disposition et offrir un accompagnement tel que j'aurais aimé l'avoir pour me faire gagner du temps dans ma recherche.


Aujourd’hui, je me sens enfin à ma juste place. Chaque matin, je me lève avec énergie et enthousiasme. Je me sens pleinement MOI. Ma vie a du sens et chaque jour, je guide des femmes sur le chemin de la réinvention professionnelle, afin de les aider à trouver leur place idéale, à s'épanouir pleinement dans leur travail, à atteindre l'harmonie dans leur vie personnelle et professionnelle, et à reprendre le pouvoir sur leur vie pour réaliser leur plein potentiel.